UMR Physiologie de la Reproduction

2023_logoPRC2

Nous menons des recherches fondamentales et appliquées dans trois grands champs disciplinaires : la biologie du comportement et la neuroendocrinologie, la biologie systémique et la modélisation, et la biologie de la reproduction. Nous étudions de nombreux modèles animaux originaux, des espèces domestiques (bovins, ovins, caprins, équins, porcins et volailles) et des espèces modèles (rats, souris, cailles). Une collaboration avec le Muséum National d’Histoire Naturelle permet d’élargir les applications aux espèces sauvages. L'UMR PRC a la double mission de faire progresser la connaissance scientifique au niveau le plus fondamental et de répondre à des questions scientifiques suscitées par des enjeux de société en lien avec différents acteurs socio-économiques des filières de production animales et de santé humaine.

 

Biologie du comportement et Neuroendocrinologie

2023_photoNeuroendocrino

Nos recherches visent à identifier les bases physiologiques, émotionnelles et cognitives des comportements ainsi que les mécanismes neuroendocriniens impliqués dans la régulation de la fonction de reproduction. Ces recherches nécessitent une approche multidisciplinaire alliant éthologie, psychologie expérimentale, endocrinologie, neurobiologie et imagerie. Nos travaux permettent d’alimenter la réflexion autour de l’éthique et du bien-être animal. Ils visent également à comprendre les mécanismes neuroendocrines mis en jeu en réponse à des variations de l’environnement dans le but d’évaluer les capacités d’adaptation des animaux d’élevage et de promouvoir des systèmes d’élevage durables. Quatre équipes de recherche sont rattachées à cette thématique: Cognition, Ethologie, Bien-être animal (CEB); Neuroéthologie et Cognition sociale (NECOS); Intégration Neuroendocrine de la Reproduction et des Comportements (INERC); Neuroendocrinologie Moléculaire de la Reproduction (NMR).

Biologie systémique et Modélisation

2023_photoBiologie systemique

Nos recherches s’intéressent aux mécanismes de signalisation au niveau cellulaire. Afin de prendre en compte la complexité des mécanismes impliqués, des approches de biologie systémique alliant données expérimentales, prédictions bioinformatiques et modélisation mathématique sont mises en œuvre. Cette thématique est développée dans l'équipe Biologie des Systèmes de Signalisation des RCPG (BIOS)

 

                                                       Biologie de la Reproduction

2023_illustrationReproduction

Nos recherches ont pour objectif de comprendre les mécanismes biologiques la fonction ovarienne chez les mammifères, depuis la folliculogénèse basale jusqu’à l’ovulation, de décrypter le dialogue entre les cellules somatiques et les gamètes et l’embryon et d’étudier les conséquences fonctionnelles de ces interactions sur les différentes étapes qui précèdent l’implantation (différenciation et transport du spermatozoïde dans le tractus mâle et femelle, fécondation, développement précoce). Pour y parvenir, des stratégies de biologie moléculaire et cellulaire sont développées dans différents modèles mammifères et aviaires. Le croisement de ces approches et des modèles permettent d’obtenir une vision intégrée et comparée de ces événements et de leurs conséquences fonctionnelles sur la fertilité et l’élaboration du phénotype. Trois équipes sont rattachées à cette thématique: Senseurs Energétiques et Signalisation de la Reproduction (SENSOR); Biologie Intégrative des Gonades (BINGO); Interactions Cellulaires et Fertilité (ICF).

La PRC est partenaire du Labex Mabimprove, de l’ARD Biomédicaments de la région Centre Val de Loire et de l’infrastructure PIA CRB-Anim. L’UMR est membre du GDR 3606 Repro, du GDR 2017 Mémoire et de la SFR FED 4226 Neuroimagerie.
 

Les scientifiques et l'ensemble des agents de la PRC mènent leurs travaux de recherches

grâce à un ensemble de services et de ressources : 

Liens internet: